top of page

OTAGES SYRIE - L’un des « Beatles » du groupe État islamique jugé à partir de ce lundi à Londres




Le procès d’un membre présumé des « Beatles », cellule du groupe djihadiste État islamique qui s’était spécialisée dans la torture et l’exécution d’otages occidentaux en Syrie, va s’ouvrir ce lundi 27 février 2023 à Londres. Aine Davis, 39 ans, est poursuivi pour des infractions relatives au financement d’activités terroristes remontant à 2014 et possession d’arme à feu remontant à 2013-2014 « à des fins liées au terrorisme ».

Les Beatles en Syrie entre 2012 et 2015

Actifs en Syrie entre 2012 et 2015, les quatre membres des « Beatles », qui ont grandi et se sont radicalisés à Londres, sont accusés d’avoir supervisé la détention d’au moins 27 journalistes et travailleurs humanitaires venus des États-Unis, du Royaume-Uni, de France, d’Espagne, d’Italie, d’Allemagne, du Danemark, de Suède, de Belgique, du Japon, de Nouvelle-Zélande et de Russie. Le surnom de « Beatles » avait été donné par des otages occidentaux à ce groupe de Djihadistes à l’accent britannique.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page