top of page

Otage Yémen - AlainGoma : des diplomates français auprès des rebelles houthistes

Dernière mise à jour : 25 févr. 2023

NFO LE FIGARO - La détention du navigateur français Alain Goma à Saana et la relance du processus de négociations pour mettre un terme à la guerre civile seront au centre des entretiens entre diplomates français et les chefs des insurgés.

Une délégation de diplomates français se trouve actuellement à Sanaa pour des contacts politiques et humanitaires avec les rebelles houthistes, qui contrôlent la capitale et le nord du Yémen, a-t-on appris de plusieurs sources à Paris. Sollicité par le Figaro, le Quai d'Orsay confirme «une visite centrée sur des questions humanitaires».


Un autre sujet sera au centre des entretiens entre diplomates français et responsables houthistes: la détention du navigateur français Alain Goma. En situation de détresse et en pénurie d'eau potable, son bateau avait été contraint d'accoster, début juin, au port d'Al-Hodeïda, tenu par les Houthistes. Une semaine après, les Émirats et l'Arabie saoudite déclenchaient leur offensive militaire contre cette ville stratégique sur la mer Rouge, où transite 70% de l'aide humanitaire dont la population yéménite a tant besoin après des années d'une guerre dévastatrice (plus de 10 000 morts).


«La famille a reçu l'information du Quai d'Orsay que c'était les Houthistes qui le détenait à Sanaa», confie le député (La République en marche) Sébastien Nadot, mobilisé sur le conflit yéménite. Un membre du Centre de crise du ministère des Affaires étrangères, qui gère les affaires d'otages, ferait également partie de la délégation actuellement à Sanaa.


Originaire de Béziers (Hérault), Alain Goma, 54 ans, a quitté la France en août 2017, seul à bord de son voilier, pour un long voyage en Inde. Il devait faire escale à Djibouti, avant de devoir stopper sa croisière au Yémen, où la guerre civile fait rage depuis plus de trois ans.


0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page